La plateforme pour une alimentation locale et équitable

Une passion commune anime Delphine Cluzel et Olivier Evallet. Le couple établit à Genève partage l’envie d’encourager une alimentation meilleure. Ensemble, ils créent karibou.ch, une plateforme mettant en relation les artisans, producteurs locaux et les consommateurs.

Par Camille Marion

Elle travaille dans l’événementiel, il est informaticien. Soucieux de leur façon de consommer et de leur alimentation, ils ne rejettent pas pour autant le concept du supermarché, dont ils comprennent les avantages évidents. Mais leurs valeurs les poussent ailleurs. Traçabilité, transparence, équité: ils veulent un modèle plus juste, qui favorise les producteurs et les artisans locaux. Visiteurs habitués du marché, ils y voient une solution adéquate, mais qui s’inscrit toujours plus difficilement dans un mode de vie moderne. Le rituel des étals de légumes frais et de produits du terroir devient un luxe. Delphine et Olivier croient à la possibilité d’une alternative qui rende les produits du marché accessibles plus simplement, favorisant une consommation locale pour tous.

© Grinta – Jonathan Levy

L’informatique au service des artisans?
Leur idée: offrir une vitrine virtuelle aux artisans de la région tout en permettant au consommateur qui ne peut pas se rendre au marché de profiter de ses avantages. Ils créent donc karibou.ch, un marché artisanal en ligne. Le terme signifie «bienvenue» en swahili et symbolise parfaitement l’ouverture et le caractère social de la démarche.
Une plateforme informatique pour promouvoir une alimentation locale? La conjugaison entre web et consommation locale peut sembler paradoxale. Mais pour Delphine et Olivier, l’informatique apporte accessibilité et transparence: «La nourriture vendue en supermarché est dépouillée de son histoire, on ne connaît pas sa provenance. Sans traçabilité, on ne sait plus qui est derrière un produit. C’est cette alimentation-là qui devient virtuelle».

Le marché à domicile
Sur karibou.ch, les artisans, producteurs et détaillants proposent leurs produits au même prix qu’au marché ou en boutique. Le client choisit ce qui lui plaît et la commande est acheminée chez lui à vélo, lors du prochain jour de livraison (mardi ou vendredi). Aujourd’hui, ce sont plus de 30 enseignes qui profitent de l’ouverture qu’offre karibou.ch. La clientèle est variée: couples, familles, jeunes ou non, mais tous concernés par leur alimentation et tournés vers une économie locale. Comme au marché, le lien social est central et précieux. Derrière chaque produit se dessinent un visage, une histoire.
Pour l’instant, Delphine et Olivier s’occupent de karibou.ch à deux, de la logistique à la communication en passant par une partie des livraisons, qu’ils effectuent à la force de leurs mollets. Passion, conviction et détermination sont les ingrédients de leur combat contre l’industrialisation progressive de notre alimentation. Une démarche savoureuse pour une consommation réfléchie.

Delphine Cluzet et Olivier Evalet ici en compagnie de Yannik Bétemps (à droite), de Vélo Vert, leur partenaire pour les livraisons. (© karibou.ch)

karibou.ch

  • Le premier supermarché participatif en ligne de Suisse!
  • Un projet de distribution des petites fermes paysannes biologiques.
  • Une technologie informatique opensource artisanale faite avec cœur.
  • L’organisation d’une logistique pour la livraison à vélo jusqu’à votre porte.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *