Estimer le bilan écologique des services de livraison

Il est impossible d’estimer globalement le bilan écologique des services de livraison à domicile. Pour l’environnement, il y a une grande différence entre livrer à la porte une laitue en camionnette ou un téléviseur en vélo cargo. Un guide pour s’y retrouver.

Ces dernières semaines, nous avons dû rester le plus possible à la maison. Pour cette raison, et parce que de nombreux magasins étaient fermés, commander des produits en ligne a souvent été la seule option. Il a fallu par exemple se faire livrer des boutures à la maison pour fleurir le balcon.

Mais au moment de recevoir le paquet à la porte, une question s’est posée: cette manière d’acheter, est-elle un plus ou un moins pour l’environnement? Il est malheureusement difficile de répondre. En réalité, cela dépend principalement de cinq facteurs:

Comment faites-vous vos courses d’ordinaire?

Comment auriez-vous acheté les boutures normalement? À vélo, à pied, en transports publics? Dans ces cas, la réponse est simple: la livraison à domicile est un moins pour l’environnement (sauf s’il s’agit d’une livraison à vélo mais nous y reviendrons). À l’inverse, si vous auriez fait vos courses en voiture, il est fort possible que la livraison à domicile soit un plus. Une voiture de livraison peut desservir un quartier et éviter plusieurs trajets en voiture pour acheter des boutures. C’est plus efficace, mais pas toujours.

Où habitez-vous?

Une seule voiture de livraison peut-elle desservir tout le quartier? Cela ne fonctionne que dans les zones densément habitées. Si vous vivez à la campagne, ce gain d’efficacité est perdu.

Qu’avez-vous commandé?

Du point de vue environnemental, il vaut mieux commander à domicile un téléviseur qu’une laitue. Ce n’est pas clair? Imaginez: quand vous allez dans un magasin d’électronique, vous achetez rarement plusieurs téléviseurs et deux aspirateurs. Il y a un déplacement par article. Si le magasin groupe les commandes et les livre en une fois, cela préserve l’environnement. À l’inverse, quand vous achetez des denrées alimentaires, il est peu probable qu’il n’y ait qu’une laitue dans votre panier. Ce serait inefficace.

D’une manière générale, on dit qu’en groupant les achats, on préserve l’environnement. Quand on prend la voiture pour faire les courses, il vaut mieux faire les courses de la semaine en une fois.

Quel est le délai de livraison?

Un magasin livre plus facilement les commandes de manière groupée quand il peut les rassembler et les livrer en même temps. C’est presque impossible pour les livraisons express ou les livraisons le jour même.

Avec quel véhicule livre-t-on la marchandise?

Le véhicule de livraison joue évidemment un grand rôle: un vélo cargo ou une voiture de livraison électrique préservent beaucoup plus l’environnement qu’une voiture de livraison à moteur diesel.

Résumé

Il est difficile d’évaluer globalement l’impact des services de livraison à domicile sur l’environnement. Les trajets à vélo, à pied ou en transports publics restent la meilleure option. Dans les autres situations, il faut juger au cas par cas.

Laura Schmid, spécialiste des transports publics pour l’ATE Suisse. Elle possède un vélo cargo qui lui permet de faire ses courses sans émettre de CO2.

Quelques règles pratiques:

  • Faire le plus possible ses courses à vélo, en transports publics ou à pied.
  • Regrouper les courses le plus possible et faire un seul trajet est toujours préférable.
  • Renoncer aux livraisons express.
  • Préférer les services de livraison dont les véhicules sont respectueux de l’environnement.

Avez-vous d’autres conseils ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.