Semaine de l’ONU «Streets for Life» pour le 30 km/h

Les rues à faible vitesse font des villes non seulement sûres, mais aussi saines, vertes et vivables. L’ONU attire l’attention sur ce point avec la semaine internationale «Streets for Life» et appelle à 30 km/h pour améliorer la qualité de vie.

La 6e Semaine mondiale de la sécurité routière des Nations unies, la Global Road Safety Week du 17 au 23 mai 2021, met en évidence les avantages des rues urbaines à faible vitesse, qui constituent le cœur de toute communauté. Elle appelle les décideurs politiques à agir en faveur des rues à faible vitesse dans les villes du monde entier, en limitant la vitesse à 30 km/h là où les gens vivent, travaillent et jouent.

Tout le monde est invité à rejoindre la campagne #Love30 pour construire #StreetsforLife. Une lettre ouverte est lancée dans le cadre de la semaine de l’ONU «Streets for Life». Le public a la possibilité de signer cette lettre via le lien www.unroadsafetyweek.org/en/get-involved. Cela devrait donner un élan aux gouvernements et aux réunions pertinentes des Nations unies au cours de l’année à venir. C’est en août 2020 que l’Assemblée générale des Nations unies a proclamé la Décennie d’action pour la sécurité routière 2021-2030, avec l’objectif ambitieux de prévenir au moins 50 % des décès et des blessures dus aux accidents de la route d’ici 2030.

Depuis de nombreuses années, l’ATE Association transports et environnement demande l’extension de la limitation à 30 km/h à davantage de rues. Cette mesure permet une nette réduction des accidents graves. «Il est réjouissant de constater que l’ONU se préoccupe de ces questions et qu’elle y consacre une semaine d’action», remarque Stéphanie Penher, responsable Politique des transports et campagnes à l’ATE. «Le fait que même aux Etats-Unis, où l’automobile est largement dominante, les zones 30 (20 miles à l’heure) se multiplient, montre bien que lorsque la volonté d’améliorer la situation existe, on parvient à instaurer un climat de mobilité favorable aux besoins de l’ensemble des usager∙ères de la route.»

Plus d’information: www.ate.ch/zone30 et  dossier 30 km/h

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *